La culture

La politique culturelle de la commune est depuis toujours dictée par l’exigence de qualité et la volonté de satisfaire le plus grand nombre. Faire découvrir au plus grand nombre la lecture, la musique, le théâtre, la danse, le cinéma et les arts plastiques est l’une des principales préoccupations de l’équipe municipale. Une mission qu’elle a d’ailleurs confiée à l’Office de tourisme et de la culture, qui organise tout au long de l’année des rendez-vous culturels divers. En 1994, le regretté violoncelliste et chef d’orchestre Mstislav Rostropovitch a accepté de parrainer l’école intercommunale de musique, de danse et de théâtre du SIVOM du pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez, devenue depuis Conservatoire à Rayonnement Intercommunal, et auquel Ramatuelle participe. Cette école constitue un réel équipement culturel structurant et actif hors saison estivale, qui favorise un épanouissement social et économique tout au long de l’année.

Le maire de Ramatuelle, Roland Bruno, assuire la présidence du « conservatoire » dans le cadre d’un syndicat à vocation unique.

Trois festivals d’été pour des moments exceptionnels.

Réputée pour la beauté de ses paysages et sa douceur de vie, Ramatuelle tient aussi sa notoriété des festivals qui s’y déroulent chaque été. Ainsi depuis 1985, un festival, créé les années précédentes sous une autre forme pour rendre hommage à Gérard Philipe, se déroule chaque première quinzaine d’août, en attirant les plus grands noms de la scène française du théâtre et des variétés.

Dans le sillage de cet événement culturel sont nés deux autres festivals :

  • « Le festival classique » la deuxième quinzaine de juillet,
  • et « Jazz à Ramatuelle » la deuxième quinzaine d’août 

    qui présentent chaque année des artistes nationaux et internationaux de qualité.

Ramatuelle l’été, sous le feu des projecteurs, fait partager à tous des moments exceptionnels.

Créer des lieux de vie, de rencontres et d’échanges.

Parallèlement, la commune continue de réaliser des investissements qui sont le reflet d’une politique visant, à travers la pratique d’activités culturelles, à créer des lieux de vie, de rencontres et d’échanges. Après le théâtre de verdure, construit en 1985 pour le Festival de théâtre Gérard-Philipe, Ramatuelle s’est dotée quatre ans plus tard d’un Espace culturel (dénommé Albert-Raphaël)

En 2003, une salle d’exposition a vu le jour et une nouvelle bibliothèque a été aménagée.

En donnant également aux associations culturelles, très riches en valeur humaine, les moyens de s’exprimer et de se développer, la municipalité témoigne tout l’intérêt qu’elle porte à la vie associative.

Et aussi :