Le renouveau de la plage de Pampelonne – Phase 2

  • Priorité à la reconstitution de la dune :

La dune sera reconstituée et mise en protection afin de créer la continuité du cordon dunaire sur toute la longueur de la plage.

Le Schéma d’aménagement de la plage de Pampelonne prévoit deux méthodes pour la reconstitution de la dune :

– Pour l’essentiel la mise en place d’un réseau de ganivelles qui permet tout à la fois de piéger le sable apporté par le vent et de protéger les lambeaux de dune encore existants et leur végétation fragiles ;

– Un reprofilage de la plage dans les secteurs où la dune a été totalement arasée par les activités humaines des dernières décennies. L’amorce de dune ainsi créée étant alors mise en protection par l’installation du réseau de ganivelles et la plantation de quelques 90 000 boutures de végétaux prélevés sur le site et réimplantés après développement en pépinière. Le reprofilage se traduit dans un premier temps par un stockage de sable sur le haut de la plage. A l’avancement du chantier ce sable est remodelé pour obtenir des pentes similaires à celles que produit le vent. Cette procédure est indispensable dans la mesure où le Schéma interdit tout apport de sable extérieur à la baie de Pampelonne.

L’ensemble des travaux de reconstitution et de mise en protection du cordon dunaire est supervisé par un expert « duniste », dans le respect des dispositions du Schéma d’aménagement de la plage de Pampelonne.

Octobre 2019

Les travaux de reprofilage de la plage ont commencé aux quartiers Campings et Tamaris (photos Jean-Louix Chaix)

18 octobre 2019 – Mise en place de ganivelles sous forme de “casiers” sur la dune reconstituée

15 octobre 2019 – Première étape : reprofilage de dune avec le sable in situ.

 

A terme la dune aura l’aspect de celle qui a été reconstituée au Nord de l’établissement Cabane Bambou en 1994 : (photo réalisée par Sylvie Pascarel en juin 2019)

 

  • Démontage des bâtiments situés sur le domaine public maritime :

Comme le prévoyaient les contrats de délégation de service public signés par les dirigeants des établissements de plage et de loisirs nautiques situés sur le domaine public maritime et comme l’exige le décret-plage nationale, dès la fin de l’événement nautique « Les voiles de Saint-Tropez », ces derniers ont procédé au démontage de leurs bâtiments. Ce démontage doit être terminé au 31 octobre. Les 8 établissements situés sur le domaine public communal auront la possibilité de rester ouverts à l’année pour plus d’infos : https://www.ramatuelle-tourisme.com/fr/actualites/bienvenue/

Dans le même temps, la commune est entrée en phase 2 des travaux de réhabilitation de la plage qui s’effectueront jusqu’au printemps prochain.

(photos Jean-Louis Chaix)

Epi
EpiEpi
PatchPatchPatch

 

PHASE 1

Première saison après la phase 1 des travaux – été 2019 :

Un nouveau chapitre de l’histoire de Pampelonne s’ouvre cette saison : quels sont les changements engendrés par l’application du schéma d’aménagement conçu par la commune et approuvé par décret ? Quels établissements seront présents sur le sable ? Quels sont ceux qui ont disparu ? Quels services seront proposés ? Les réponses se trouvent dans le document suivant (photo Jean-Louis Chaix) :

Phase 1 : 2018-2019 ;

Phase 2 : 2019-2020 ;

Phase 3 : 2020-2021.

D’ici l’été 2021, les ajustements estimés nécessaires en réponse aux attentes du public pourront ainsi être effectués.

D’ores et déjà, la question des sanitaires publics, toilettes et douches, est tranchée en faveur d’un maintien, la saison prochaine, des pavillons de sanitaires publics (toilettes et douches) des secteurs Sud-Epi et Tahiti. Il est également prévu, en complément, la réalisation d’au moins deux pavillons (toilettes et douches) supplémentaires – a priori dans les secteurs Tamaris et Patch.

Cependant, au titre de la délégation de service public de bains de mer dont ils ont la charge, les exploitants de plage demeureront dans l’obligation de mettre leurs installations sanitaires à la disposition de toute personne sur la plage et ce à titre gracieux. Cette disposition fait partie d’une série de services au public qui s’imposent en cas d’exploitation commerciale du domaine public maritime (bien commun de la nation), tels que : l’entretien de la plage, la surveillance et le secours aux baigneurs.

La commune veillera à ce que ces services soient effectifs.

En outre, en vertu des sous-traités d’exploitation du domaine public maritime (contrat entre la commune et les établissements de plage) un registre de doléances doit se trouver à la disposition du public dans chaque établissement de plage.  Il  devra  être présenté  à la commune qui en réfèrera au préfet, en application de la concession de plage naturelle qui lui a été accordée par arrêté préfectoral du 7 avril 2017.

Des registres, sur lesquels chacun peut inscrire ses observations, sont également à la disposition du public auprès des postes de secours.